Si la vigne a été plantée dès le premier siècle après Jésus-Christ dans la vallée de la Loire, ce n’est probablement qu’au IVe siècle qu’elle a été installée sur les coteaux de Savennières. Au XIIe siècle, les moines de l’Abbaye de Saint-Nicolas d’Angers la cultivait sur le coteau de la Roche aux Moines est exerçaient le commerce du vin. Le vignoble ne  cessera de se développer au cours des siècles suivants et son vin sera apprécié des cours royales d’Europe. Détruit en 1885 par les attaques du phylloxéra, il sera replanté en cépage chenin sur les coteaux les mieux exposés et recevra l’Appellation d’Origine Contrôlée “AOC Savennières” en 1952.

X